Championnat de France de beach volley sénior

Championnat de France de beach volley sénior à Saint-Jean-de-Monts, de belles surprises avec Héléna Cazaute!
Podium

En photo le podium et Aline et Héléna vice championne de France sénior.

Une fois de plus, le spectacle aura été au rendez-vous sur la plage de Saint-Jean-de-Monts. Et quelques soient les lauréats 2013 cet après-midi, ils auront amplement mérité leur couronne, tant la lutte aura été particulièrement acharnée pour parvenir en finale
En féminines, si les têtes de séries avaient pris le chemin direct pour arriver au dernier carré, il n'en fut pas de même pour les Montpelliéraines Giaoui/Giordano, obligées, par leur défaite face aux Tchèques au premier tour, de passer par les repêchages.
Mais la grande sensation est venue des jeunes de l'équipe de France junior, Héléna Cazaute et Aline Chamereau. A respectivement 15 et 17 ans, elles étaient arrivées au tournoi sur la pointe des pieds avec pour ambition de préparer au mieux les prochains Championnat d’Europe moins de 18 ans en Biélorussie du 28 au 31/08/2013. « A chaque match, on avait peur de se faire éclater», confiait Héléna.
Pourtant, malgré, elles aussi, un parcours ardu en repêchage, elles éliminent sur le fil 15-13 au tie break sa partenaire de club Aurélie Goux en quart de finale ,
puis en ½ finale réalisent une performance 2-0 face aux grandes favorites vannetaises les Tchèques Haragova/Formankova.

Certes les équipes jeunes, pour lesquelles le public avait un peu les yeux de Chimène, n'ont pas réussir à renverser les anciens, mais la compétition aura mis en lumière des paires sur lesquelles il faudra compter dans l'avenir. 

En particulier, on attendait beaucoup dans leur première finale importante la paire Héléna Cazaute (15ans) et d’Aline Chamereau (17ans),  face aux expérimentées Deborah Giaoui - Mathilde Giordano déjà plusieurs fois couronnées.
Pourtant, les jeunes remportaient le premier set 21-18. Mais sans doute émoussées physiquement, elles devaient cependant céder face au métier de leurs adversaires dans le 2ème 15-21 et 3ème set 10-15, laissant Déborah Giaoui réaliser un superbe triplé.
La déception réelle ne cachait cependant pas une certaine satisfaction. Pour Aline, « Evidemment, ce n’est jamais sympa de perdre une finale. Mais on a rencontré de superbes joueuses, qui nous ont appris beaucoup. On leur prend un set. Mais après, l’expérience a joué. Elles ont su s’adapter. Mais cela va nous donner de la confiance. » Même analyse pour Héléna. « On était juste venu pour préparer les championnats d'Europe U18. On n'envisageait même pas atteindre les 1/4 de finale. Le premier match, où on perd 2 fois 21-19 contre Longuet/Adelin nous a mis en confiance. Contre les Tchèques, cela a confirmé que ce n’était pas une surprise. Mais il ne faut ne pas qu'on s'arrête là. Il faut que l’on continue à travailler.» Ce serait dommage en effet, car l'équipe de France tient là une paire à l'avenir international prometteur. Quand à leurs vainqueurs, c'était, malgré l'habitude, une belle satisfaction.

Dés le lundi Héléna et Aline s’envolaient pour les Championnat d’Europe de moins de 18 ans en Biélorussie ou la compétition débutera mercredi et que l’on pourra suivre sur le site internet la OLA TV.

Après Ethel Arjona maintes fois championne de France de beach, la jeune Héléna Cazaute a de l’avenir…